grafischer Teaser Rickmer Rickmers
Sie sind hier: Museum / Geschichte

Weitere Sprachen

Histoire

Le voilier à trois mâts est arrivé à Hambourg en 1983, juste à temps pour être l‘attraction du 794ème anniversaire du Part de Hambourg qui est célébré tous les ans au début du mais de mal.

A  son arrivée à Hambourg, la RICKMER RICKMERS se trouvait dans un état lamentable. Les travaux de restauration et d‘embellissement dureront 4 ans avant de vous la présenter dans son état actuel.

L‘histoire de la RICKMER RICKMERS se lit comme suit: Elle fut construite en 1896 au Chantier naval RICKMERS à Bremerhaven, c‘était un trais-máts en acier. Sa croisière d‘inauguration l‘a menée à Hongkong et à Saigon sous le commandement du capitaine Hermann-Hinrich Ahlers. L‘équipage se composait de 22 membres, du capitaine et de deux officiers.

Au retour de son 7ème voyage, Ia RICKMER RICKMERS fut surprise par un ouragan. Heureusement put elle atteindre ,,Le Cap“ en Afrique du Sud par ses propres moyens, malgré son troisième mat endommagé. C‘est pourquoi la RICKMER RICKMERS est aujourd`hui une barque.

Au cours d‘un long voyage en 1912, la RICKMER RICKMERS fut vendue alors qu‘elle se trouvait dans le port de Delfzyl aux Pays-Bas. Le nouveau propriétaire était la compagnie maritime hambourgeoise Carl Christian Krabbenhöft, qui lui donna alors le nom de ,,Max“ et l‘utilisa surtout pour le transport du salpêtre.

 

Foto: Besatzung der RR 1908

En 1916, pendant le voyage de retour du Chili, elle fut confisque par les portugais, qui ensuite l‘ont cédée aux Anglais qui lui donnèrent le nom de FLORES. Elle servit alors au transport de matériel de guerre pour ses nouveaux propriétaires.

Après la première guerre mondiale, la FLORES fut cédée à nouveau aux Portugais. A partir de ce moment eIle servit de voilier-école pour la formation de 186 officiers, sous-officiers et marins.

En 1930, an lui installa deux moteurs Krupp Diesel 350, ce qui rendit la vie à bord plus agréable et augmenta le standing de l‘équipage. Un de ces moteurs se trouve encore ä bord dans la salle des machines. L‘autre moteur que vous pouvez y vair et un engin ä vapeur. Ces moteurs et ces mâts illustrent les trois possibilités servant à la mise en marche du vaisseau (l‘essence, Ia vapeur et le vent).

 

Gemälde: RR im Pazifik vor dem Wind

De 1956 à 1958 à SAGRES (c‘était le nouveau nom que les Portugais lui avaient donné) participa à des régates et obtint des placements extraordinaires dans les classements.

L‘année 1962 fut une année triste pour le voilier, car les Portugais le remplacèrent par un autre bateau, la SAGRES III comme voilier-école. La SAGRES 1 fut nommé SANTO ANDRE et depuis ce jour n‘avait plus de voiles. Elle servait d‘entrepôt pour les équipements et matériel des forces navales, elle n‘était qu‘un ponton.

En 1983, l‘association ,,Windjammer für Hamburg e. V.“ qui était à la recherche d‘un voilier convenable depuis 1974 fut en mesure de remplir les conditions imposées par les forces navales du Portugal et pour la dernière fais, le voilier changea de propriétaire.

La RICKMER RICKMERS était dans un état abominable et il a fallu quatre ans de travail assidu, quelques millions de Deutsche Mark (des dons) et en plus bien du courage pour restaurer l‘ensemble ce qui nous permet de vous la présenter telle qu‘on peut la contempler  aujourd‘hui ancrée au ponton ,,Fiete Schmidt“.

Le voilier est avant tout un musée; néanmoins le visiteur peut y trouver un restaurant sur le 2~me pant.

En Automne 1987 le vaisseau fût introduit dans une fondation.
Longueur 97.0 m
Largeur 12.2 m
Voiles 3.500 m2